14 juillet 2015

Critiques publiées sur le site Paris-art.com.

Robert Wilson - Living Rooms, au musée du Louvre à Paris :

« Robert Wilson met en scène son univers artistique au musée du Louvre. L'exposition «Living Rooms» présente une collection d'objets dont il s'inspire et les Videos Portraits métamorphosent de célèbres tableaux. Au fil du parcours, les résonnances mettent en lumière un inextricable lien entre art et sacrifice, entre création et catharsis. »                                         
Lire la suite sur paris-art.com... 


Géraud Soulhiol - La Vue, à la galerie 22,48m² à Paris :


« Géraud Soulhiol travaille sur la représentation de paysages, qu'il crée non pas directement à partir du réel mais d'après d'autres œuvres. Pour l'exposition «La Vue», il s'est inspiré d'un poème de Raymond Roussel et d'images de Google Earth. Avec un point de vue aérien, il agence des territoires imaginaires qui provoquent un renversement du sublime. »  Lire la suite sur paris-art.com...




Eberhard Havekost - La fin et le lever du jour, à la galerie Hussenot à Paris :

« À partir d'images originales auxquelles il fait subir un processus d'altérations successives, l'artiste berlinois Eberhard Havekost s'attache à représenter un réel simplifié. Les peintures de l'exposition La fin et le lever du jour sont à l'image de notre perception. Ces abstractions de la réalité en retiennent la banalité ou l'harmonieuse beauté. » Lire la suite sur paris-art.com...






Giulia Andreani, Morgane Denzler - Silent Faces, à la galerie 22,48m² à Paris :

« L'exposition «Silent Faces» organisée par Julie Crenn réunit cinq artistes qui créent à partir d'archives personnelles ou historiques. Se réapproprier l'archive afin de produire une œuvre nouvelle dans une perspective esthétique, critique ou expérimentale, c'est faire acte de création qui réactive la mémoire, lutte contre l'oubli et interroge l'Histoire. » Lire la suite sur paris-art.com...  

Joel Shapiro - Joel Shapiro, au Musée d'Art moderne de Saint-Étienne :

« Grandes sculptures s'élevant dans l'espace ou petites constructions architecturales dispatchées au sol, les œuvres de Joel Shapiro s'opposent par leur aspect. Articulation de formes géométriques, ou association de modèles conceptuels et artisanaux, réalisent néanmoins un équilibre entre abstraction et figuration, entre froideur et émotion. » Lire la suite sur paris-art.com...





Peter Halley - Peter Halley, au Musée d'Art moderne de Saint-Étienne : 

« Dans le cadre du mouvement «Neo Geo», l'Américain Peter Halley développe un langage géométrique. Son travail sur une série de motifs évoquant la prison et la cellule évoque l'organisation de l'espace social contemporain, soumis à une géométrisation croissante particulièrement sclérosante pour les vies et la pensée. » Lire la suite sur paris-art.com...






Boris Santamaria - Paños. Prison Break, , à la galerie Christian Berst Art brut à Paris :

« L'exposition «Paños. Prison Break» présente des illustrations réalisées sur des mouchoirs par des prisonniers latinos incarcérés à Los Angeles. Telles des missives, ces paños permettent aux prisonniers de communiquer avec leur famille. Stylisés comme des tatouages, ce sont aussi des supports d'expression artistique où les fantasmes rencontrent la culture populaire. »

Lire la suite sur paris-art.com... 






James Edward Deeds - The Electric Pencil, à la galerie Christian Berst Art brut à Paris :


« Pensionnaire d'un asile psychiatrique, et traité aux électrochocs, James Edward Deeds laisse un carnet de dessins pour la première fois exposé en France: The Electric Pencil. Des portraits et paysages émane une étonnante douceur aux antipodes de la réalité du milieu hospitalier, où l'art semble être un vrai remède spirituel. » Lire la suite sur paris-art.com... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire