28 février 2012

Dans les brouillards - autour de 1912, disque du pianiste Jérôme Granjon


Avec le disque intitulé Dans les brouillards  ̶  autour de 1912, le pianiste Jérôme Granjon met en regard des œuvres composées à une époque charnière de la création artistique, marquée par un vacillement entre le post-modernisme et la modernité qui émerge à la vieille de la Première Guerre mondiale. Œuvre phare du programme, le 2ème livre des Préludes (1912) de Claude Debussy déploie une palette d’atmosphères mystérieuses, dans « Brouillards », « Feuilles mortes » ou « La terrasse des audiences du clair de lune », lumineuses et empreintes de fraîcheur dans « Bruyères », oniriques dans « Canope ». De profondes sonorités de basses sur des rythmes d’habanera sous-tendent sensuellement « La Puerta del vino », le swing s’immisce dans « General Lavine  ̶  eccentric ». Avec les « Tierces alternées » et les « Feux d’artifices », le cycle s’achève par une virtuosité pleine d’aisance, sous les doigts d’un musicien dont l’introspection vibrante nourrit toute la variété des contrastes sonores et harmoniques de cette œuvre impressionniste. 
Autre dénominateur commun au répertoire, la brièveté formelle culmine avec les 6 petites pièces pour piano (1911) op. 19 d’Arnold Schoenberg, sortes d’aphorismes au caractère dépouillé. Le climat d’une inquiétante étrangeté des Préludes (1914) de Scriabine s’exorcise par une violence irrépressible, avec le dernier « Fier, belliqueux ». Dans les brouillards, œuvre de Leoš Janáček dont la ténébreuse beauté est puisée à la source d’un matériau populaire, envoûte par ses mélodies douloureuses ou rêveuses, répétées avec une obstination hésitante, au sein de laquelle jaillissent des effusions volubiles, puis grandiloquentes dans le « Presto ». Ce programme ambitieux bénéfice de l’interprétation d’un pianiste doté d’une richesse musicale toute intérieure, et dont la douceur du touché sert un chant poétique et délicat.
Sortie le 1er février 2012 chez Anima Records

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire